Meilleures Assurances Vie, le spécialiste de l'assurance vie : tout sur les frais, la fiscalité, comparatif en ligne d'assurance vie.

Accueil » Le guide de l’assurance vie » Comprendre l’assurance vie » Comment fonctionne une assurance vie ?

Comment fonctionne une assurance vie ?

L’assurance vie est un contrat entre deux parties : l’assureur et le souscripteur qui verse régulièrement des cotisations appelées « primes ». Ces cotisations ou versements sont placées de façon sécurisée ou avec prise de risque en fonction des souhaits du souscripteur.

Ces versements sont ensuite fructifiés au fil du temps, on parle alors de capitalisation. Le souscripteur pouvant à tout moment récupérer une partie ou la totalité de ses placements.

En savoir plus sur les acteurs du contrat

2 TYPES DE COTISATIONS

En savoir plus sur les différents types de versements

Documentation gratuite

Préparer au mieux votre avenir avec un contrat d'assurance vie !

Obtenir une documentation

La durée du contrat d’assurance vie

En règle générale, il n’y pas de durée de contrat définie pour une assurance vie. La règlementation ne fixe d’ailleurs aucune limite. Afin de bénéficier d’une fiscalisation avantageuse, passer le cap de la huitième année est recommandé. Les compagnies d’assurance proposent donc des contrats avec une durée déterminée à la signature ou des contrats pour lesquels le souscripteur définit librement la durée de son choix.

En savoir plus sur la fiscalité de l’assurance vie

Contrat à durée déterminée

En savoir plus sur les différentes durées de contrat de l’assurance vie

Le souscripteur a ensuite la possibilité de souscrire à un nouveau contrat d’assurance vie et replacer son capital.

 

Il existe des clauses dans certains contrats qui permettent de prolonger la durée et ainsi laisser le capital se fructifier. On parle alors de prorogation tacite ; cependant dans la plupart des cas, aucun nouveau versement n’est accepté par les compagnies d’assurance.

En savoir plus sur les types de sortie

Contrat libre

C’est le contrat le plus fréquent et le plus apprécié. Il permet à l’assuré de fixer lui-même la durée du contrat. Celle-ci pouvant être :

 

- Fixe (par exemple pour une durée assez longue de 25 ans, à l’issue de cette période une prorogation tacite d’années en années est automatiquement mise en place)

- Une durée viagère (indéterminée)

à savoir

Le contrat sera alors interrompu en cas de décès du souscripteur ou lorsque ce dernier décide de récupérer la totalité de son capital.

Exemple de capitalisation

» Grossissement de l’épargne grâce çà un effet boule de neige au fil des années

En savoir plus sur le rendement